je cherche des hommes millionnaires

Le secret, dit femmes à la recherche de son petit ami à durango Athos, c'est que j'ai vu Milady hier soir.
Le voici, Milord.
" Eh bien, Monsieur Planchet, lui demanda-t-il, qu'avons-nous donc?
Mon premier mari!
De sorte que, maintenant, ce n'est plus de la haine, c'est de la vengeance.Mon cher Athos, vous voyez les choses bien en femme mature recherche homme à salta noir, ce me semble.Athos lui fit signe d'aller chez d'Artagnan, et d'en rapporter des habits.Je ne puis vous le dire, je ne le connais pas.Moi aussi, je vous aime.Dit Athos, pour qui donc me prenez-vous?Non ; il vous dit tout bonnement : " Messieurs, on se bat en Gascogne ou dans les Flandres ; allez vous battre ", et vous y allez.Rapprochez vos deux mains ; croisez-les, c'est bien.Et quelle est cette preuve?Comment, vous refusez?Avec votre sang-froid, vous me faites mourir!Cette bague vous vient de Milady?Alors, en garde ", dit Athos.Oui, mais reculer!" D'Artagnan passa une fort mauvaise nuit.Silence, Monsieur, encore une fois silence!
Pour le service du roi?
En attendant, je cherche femme pour une relation sérieuse les promesses.
" fit Richelieu en ouvrant la porte.




Merci, mon brave ami!C'est lui, Sire, c'est lui!" Voyons, dit-elle, que feriez-vous bien pour prouver cet amour dont vous parlez?" dit malicieusement le procureur.N'est-ce pas, vous m'aimez?Porthos, Aramis et d'Artagnan en firent autant.Vous quittez Paris?
Un joli brin de fille, ma foi, que cette soubrette!



Une femme que je ne connais pas, mais qu'on appelle Milady.
Service de moi!
Que puis-je craindre?
Sept mille livres en louis de douze francs.

[L_RANDNUM-10-999]